" L'art du théâtre ne prend toute sa signification que lorsqu'il parvient à assembler et unir "

Jean Vilar

Le théâtre, la culture en générale, n'est pas dissociable des grands enjeux de l'époque dans laquelle nous vivons  : l'éducation, l'environnement, les inégalités sociales, la mondialisation,  ... Ils sont mêlés, cousus dans un réseau étroit, nourris de l'un, grandis de l'autre. Des enjeux qui nous sont tous communs, à nous, citoyens du monde. Et nous, en tant qu'artistes, nous avons charge de transmettre ce réseau, ce flux, ces outils de connaissance, de compréhension et d'expression.

Car le théâtre est avant toute chose un art de la transmission. Du partage. Où l'on ne considère pas le public comme un usager mais bien comme un partenaire à part entière. Afin de créer ensemble, réfléchir ensemble le théâtre d'aujourd'hui et le monde de demain. 

Jean Vilar disait aussi “La culture, ce n'est pas ce qui reste quand on a tout oublié, mais au contraire, ce qui reste à connaître quand on ne vous a rien enseigné.”.

Le théâtre permet d'ouvrir grand les portes, de briser des murs. De façon individuelle mais aussi collective. C'est une histoire que nous écrivons tous ensemble. Artistes et public.

Le théâtre est un art citoyen. C'est pourquoi la transmission est un axe majeur du travail des Chiens Andalous. En portant un regard particulièrement attentif à la jeunesse. Car ce sont eux qui écriront le monde de demain. Et c'est aujourd'hui qu'il est nécessaire de leur donner les outils pour le faire.

IMG_7836.jpg
2019-2020
LA PETITE HISTOIRE

Travail sur la Petite Histoire d'Eugène Durif 

avec les terminales option théâtre du LISA

En partenariat avec La Maison Maria Casarès